0800 85 85 00 appel gratuit

Travailler dans des bureaux open space

LE BUREAU OPEN SPACE - LE DERNIER CRI OU L'HYSTERIE?

De courtes distances, plus d'échanges, plus d'attention, plus de lumière et plus d'air. À ces fins, de plus en plus d'entreprises choisissent d'aménager des bureaux open space. Comme le monde de l'entreprise devient de plus en plus numérique et que les employés ne sont plus liés à un poste de travail fixe, les lieux de travail sont même souvent uniformisés. Vous pouvez vous asseoir à n'importe quel bureau, vous retirer dans des salles de réflexion ou de conférence, et aussi travailler de temps à autre depuis votre domicile. C'est une question de modernité et de progrès, et ne pas suivre le mouvement, c'est rester sur la touche. De nouveaux environnements open space: que du bon, non?

Non, malheureusement, car ceux qui travaillent en open space connaissent aussi le revers de la médaille. Par exemple, les niveaux sonores élevés confus quand plusieurs personnes parlent en même temps. On ne sait jamais à l'avance combien de temps durera une conversation et le prochain téléphone qui va sonner. Cette nuisance sonore peut être très désagréable. De nombreux concepts d'aménagement de l'espace négligent également l'intimité et la personnalité des employés. Certains se demandent si il ne s'agit pas d'une tentative d'homogénéisation, de transformer les employés en machines aux fonctions identiques et aux apparences uniformes. Au premier abord cela paraît aberrant, mais est-ce vraiment exagéré?


Que faire, alors? Revenir aux bureaux individuels et redresser des murs? Une fois de plus, non. Nous avons rassemblé pour vous des idées pour vous aider à transformer l'hystérie des open space en une solution dernier cri optimale.

Plus d'échanges – comment promouvoir le dialogue tout en préservant le calme

Supposons que vous rencontrez un problème, mais savez exactement qui peut vous aider. Dans ce cas, c'est clair: il suffit d'aller voir la personne et de directement lui demander de l'aide. Ensemble, vous résoudrez le problème en un instant. C'est ça, le travail d'équipe. Cela dérange-t-il les autres dans la pièce? Oui, mais seulement si cet «échange bref» se transforme en réunion de 30 minutes. Voilà ce qu'il faut éviter.

Je dis oui!

  • Si vous voulez discuter brièvement d'un sujet, rendez-vous au poste de travail de votre collègue
  • Veillez à baisser le ton
  • Retirez-vous dans une pièce ou dans une zone de communication si la conversation dure plus longtemps que prévu

Je dis non!

  • N'interpellez pas votre collègue depuis l'autre bout de la pièce, mais déplacez-vous jusqu'à lui
  • N'élevez pas la voix
  • Ne parlez pas plus de quinze minutes à la fois dans un open space

Possibilités pour les sièges voisins

  • Utilisez un casque antibruit si vous êtes distrait par les conversations de vos collègues
  • Suggérez poliment à vos collègues d'aller converser ailleurs, sans avoir peur de le leur demander

Plus d'attention – comment rester concentré malgré le passage

Si vous travaillez en open space et êtes situés juste à côté de l'allée, pourquoi ne pas amener un compteur manuel, que les passants devraient actionner, si bien qu'ils finiraient par avoir le pouce endolori à la fin de la journée? Il ne faudrait toutefois pas que cela monopolise votre attention, ce qui n'est pas si simple. Voici quatre façons de vous protéger de la distraction de leurs passages.

Armoires basses

Installez des armoires basses sur le côté des tables afin de disposer d'une séparation supplémentaire et de tampons antibruit.

Plantes

Des plantes sur la table ou, mieux encore, sur l'armoire basse aident à garder l'œil sur le travail. Avec un peu de chance, vous ne remarquerez même plus vos collègues passant par là.

Prière de ne pas déranger

Placez un panneau indiquant clairement aux passants que vous ne voulez pas être dérangé. Un salut ou un sourire en moins, c'est dommage, mais au moins vous garderez le cap sur votre travail.

On s'aime bien

Le travail est «parfois» plus important qu'un bonjour. Il est clair que ce n'est pas parce que vous ne saluer pas quelqu'un que vous avez une dent contre lui. Discutez-en en équipe.

Plus de lumière – comment présenter chacun sous son meilleur jour

C'est surtout en open space, où un éclairage individuel est difficile à mettre en place, que la valeur de la lumière du jour devient évidente. Il est donc important d'avoir suffisamment de fenêtres sur le lieu de travail. Idéalement, la lumière du jour réelle est complétée par une lumière artificielle imitant la lumière du jour. Les experts ne jurent que par la lumière biodynamique. Mais en plus d'un bon éclairage, d'autres points jouent un rôle important pour un travail adapté aux yeux:

 

  1. Les stores réglables, roulants et pliants bloquent la lumière éblouissante qui vient de l'extérieur. Ces stores doivent être réglés correctement: dépliez toujours les lamelles courbées de manière à ce que suffisamment de lumière se diffuse, sans que la lumière directe du soleil traverse vos fenêtres. Si le store est correctement réglé, seule la moitié des lamelles est éclairée et l'autre reste à l'ombre.

     

  2. Dans le meilleur des cas, votre solution d'éclairage devrait combiner lumière du jour (fenêtre droite ou gauche), lumière directe (plafonnier), lumière indirecte (lampe suspendue au-dessus du poste de travail) et luminaire de bureau (éclairage individuel et ponctuel).

     

  3. Les bureaux et les écrans doivent être placés dans le bon angle par rapport à la fenêtre: le bureau le plus près possible de la fenêtre et les écrans perpendiculaires à celle-ci, de sorte qu'aucune lumière ne soit réfléchie et qu'aucune ombre ne soit projetée sur la zone de travail.

Plus d'air – comment contribuer à un climat agréable

Moisi le matin, corsé le midi, renfermé le soir: voilà à quoi ne devrait pas ressembler l'atmosphère ambiante dans un open space. Un bon climat intérieur est la condition sine qua non d'un travail concentré et sain. Un air vicié peut rapidement causer maux de tête, somnolence ou manque de concentration. C'est souvent parce qu'il n'y a pas assez d'oxygène. Or, ouvrir les fenêtres n'est pas toujours la meilleure solution, en particulier dans les grandes villes ou au milieu de l'été. C'est pourquoi il existe aujourd'hui des systèmes de climatisation modernes pour assurer la fraîcheur de l'air sur les lieux de travail. Ils filtrent et refroidissent l'air pollué provenant de l'extérieur et le diffusent dans les bureau. Mais il existe aussi, en plus de la climatisation, d'autres possibilités pour fournir de l'air de qualité dans les bureaux open space:

Purificateurs d'air

Un must lorsque de petites particules provenant d'imprimantes, d'ordinateurs ou de matériaux de construction affectent l'air dans la pièce. Les purificateurs d'air les absorbent par filtration et permettent de minimiser la propagation des virus, de bactéries et de spores.

 

 

Epurateurs d'air

Le principe de fonctionnement de l'épurateur d'air combine nettoyage de l'air avec humidification optimale. L'humidité de l'air est mesurée en continu de manière à ce que la bonne quantité d'humidité soit libérée dans l'air ambiant quand nécessaire. Ceci permet de maintenir une valeur optimale de 40 à 60% d'humidité relative.

Sortez de là!

Malgré toutes ces nouvelles possibilités exaltantes pour les bureaux, sortir à l'extérieur reste la meilleure façon de se changer les idées. N'oubliez donc jamais de faire le plein de soleil et de vitamine D et de profiter de la nature. Une escapade dans la verdure, même pendant dix minutes, est souvent le meilleur remède contre le stress et l'épuisement.

SOUHAITEZ-VOUS LA VUE OPTIMISÉE MOBILE?

La KAISER+KRAFT boutique en ligne est à présent disponible dans une nouvelle version mobile, constamment développée pour vous.
Tester la vue mobile